Projets

Le bon projet

“Lorsque vous avez l’impression de ne pas être productif, ce n’est pas nécessairement parce que vous êtes paresseux ou que vous avez de mauvaises habitudes, c’est parce que vous ne travaillez pas sur les bons projets et que vous n’avez pas trouvé ceux qui sont intrinsèquement motivants et significatifs pour vous“. – Adam Grant

Hello !

ça commence fort avec cette citation hein !
Pour les trucs cools de cette semaine, il y a beaucoup moins de restaurants et de sorties, et ça fait du bien ! Par contre, il y a cette citation qui touche du doigt 3 thématiques que j’affectionne tout particulièrement : la productivité, le choix de son/ses projets et le sens qu’on donne à tout ça.

Il y a aussi un livre en anglais que j’ai tellement aimé lire ! (Non mais comment elle se la pète “gnagnagna je lis des livres en anglais gnagna”) ON SE CALME. Si moi je peux comprendre ce livre, je te rassure, tu peux.

Choisir le bon projet

Pour la petite histoire, ça fait longtemps que je veux développer un projet. Que j’ai envie de créer. Je suis persuadée que je suis capable de développer un truc qui va tout déchirer. En disant cette phrase à voix haute, je ne peux m’empêcher de penser que je suis une personne prétentieuse. Alors j’ai tendance à m’auto saborder. à m’autocensurer. Je ne fais rien et je procrastine. Et je stagne. Et puis, surtout : sur quel projet se concentrer ?

J’ai 1000 idées de projets à la minute (ça fait beaucoup, oui). Mais la plupart des projets que je voulais faire échouaient avant même d’avoir commencé.
“Et si je misais sur le mauvais projet ? Et si j’étais en train de perdre mon temps ? Je n’ai pas les compétences pour assumer ce projet !”
Je sautais de projet en projet sans jamais rien développer avec toujours ces mêmes questions qui revenaient.

Aujourd’hui, je commence à peine à comprendre pourquoi je réagissais comme ça. Je ne travaillais tout simplement pas sur le bon projet. Je mets “tout simplement” en italique car je ne vous cache pas que le cheminement est un peu long et fastidieux avant de trouver SON projet !

J’ai choisi que mon projet à moi serait de tester des trucs créatifs, de recommencer et de progresser. Quoi que je fasse, si ça me plaît, je fais. Même si et SURTOUT si c’est pas parfait, je le partage.

Le bon projet amène la productivité

Une idée qui vaut 1 milliard d’euros, si elle n’est pas exécutée, elle ne vaut rien. La théorie est très simple. La pratique l’est un peu moins. Car on attend LA bonne idée. LE bon projet avant de commencer quoi que ce soit.
J’ai appris que, la meilleure idée est celle dont on planifie les objectifs et dont on définit et exécute les actions pour la développer. Et c’est à ce moment-là que l’on peut se rendre compte si le projet devient intéressant ou pas pour nous.
On se rend compte aussi que les tâches ne sont pas toutes funs mais que si le projet est assez important, on les faits quand même. On arrive à voir le projet dans sa globalité et on ne s’arrête pas à la petite tâche qui prend 5 minutes à faire mais sur laquelle on procrastine -voire, on ne la fait pas- parce-que, je cite : “c’est chiant”. Et pour ça, il faut que le projet ait du sens.

Donner un sens à son projet

Personnellement, si je ne donne pas du sens à mon projet, je peux être certaine que je l’abandonne à 99% des cas.
Ce blog par exemple, il a du sens pour moi. C’est mon endroit où je peux tester des choses. Je m’améliore grâce à lui et c’est important pour moi.

Pour une fois je m’en fou :

  • De ne pas avoir un joli logo qui fasse “pro” ni une charte graphique qui “se démarque”
  • D’écrire des choses plus intimes sur ce que je ressens et ce qui me touche puisque, de toute manière, c’est authentique et que c’est comme ça que je fonctionne
  • Du regard des autres
  • D’essayer de jouer du coude pour rentrer dans des cases
  • Que mes articles soient brouillons au début

J’arrive à visualiser le projet dans sa globalité et même si je vois beaucoup de défauts à ce blog et à ce projet que je construis, eh bien, il est là quand même et je le trouve COOL ! Je n’attends pas (plus) que le projet soit “parfait” pour le lancer. Pour, peut-être la première fois, je donne beaucoup plus d’importance au fond qu’à la forme. Même si plus tard tu verras que le fond prendra une jolie place sur ce site !

Le livre “Making Ideas Happen” de Scott Belsky

Ce livre, c’est la vidéaste Sara Dietschy qui me l’a fait découvrir. La première phrase de la 4ème de couverture est celle-ci :

Genius is 1 percent inspiration, 99 percent perspiration – Edison famously

Tellement vrai ! Et tellement libérateur ! Pas besoin d’avoir l’idée du siècle. Il suffit que l’idée soit chouette pour toi et de te mettre au travail. C’est le seul truc que tu peux maîtriser.

J’ai acheté ce livre car je voulais organiser et manager mes idées ainsi que ma créativité. Mais surtout, je voulais passer à l’action pour que mes projets deviennent concrets.

J’ai relevé 5 points essentiels dans ce livre qui m’ont aidé :

  • Les accessoires et le matériel utilisé a son importance (jolis stylos, un carnet qui nous plaît (Moleskine, mon amour !), mise en page, outils numériques…)
  • Toujours définir des actions à une idée. Si on ne fait pas cette action, la découper encore plus en plusieurs minis actions.
  • Le “multitâche”, ça ne marche pas. Il vaut mieux se consacrer qu’à une seule tâche à la fois et se concentrer uniquement sur celle-ci
  • Un projet sans conviction te fera sauter de projet en projet (l’image ci-dessous résume extrèèèèmement bien ma manière de fonctionner jusqu’à présent)
  • Trouver un rituel nous met dans une bonne démarche pour se mettre à l’action

Tu peux acheter ce livre si :

  • Tu as du mal à concrétiser tes projets et à mettre en œuvre tes idées
  • Tu cherches de l’inspiration et des techniques pour te mettre à l’action
  • Tu te trouves des excuses pour ne pas faire les choses et que tu préfères rester dans ta zone de confort
  • Tu veux manager tes idées

Vous pouvez déjà regarder la conférence pour voir si ça vous parle.

Et je terminerai cet article que j’ai adoré faire sur cette citation :

“A goal without a plan is just a wish.” ― Antoine de Saint-Exupéry

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Regis
    février 21, 2020 at 8:20

    Hello,
    à l’inverse, je connais un truc cool qui disait “Stop Making Sense” !
    https://www.youtube.com/watch?v=4xL7Ilh1DFI
    Concert spécial de Takling Heads en 1984, à posséder absolument dans sa culture musicale, pour que 1984 ne soit pas comme 1984 😉

Leave a Reply